10 moyens de faire une pause

10 moyens de faire une pause
Faire des pauses est devenu tout autant un besoin qu'un art dans notre mode surconnecté et ultra rapide. Découvre 10 manières simples de faire une pause en 5 à 20 minutes sans culpabiliser.

La pause s’impose ! Pourquoi faire une pause est-il aussi bénéfique que nécessaire ?

Bien avant l’ère d’internet, des sollicitations et notifications à tout bout de champ, Sénèque le disait déjà :

“L’esprit a besoin de repos – il s’améliore et s’aiguise après une bonne pause”

SÉNÈQUE

Alors dans notre monde surconnecté et d’hyperproductivité, c’est évidemment encore plus d’actualité !!! Que ce soit dans la vie privée ou au travail, les pauses possèdent de nombreux bienfaits.

Au-delà de nous permettre de décrocher un court instant, les pauses nous permettent de booster notre créativité, de rester productif.ves plus longtemps, de diminuer la fatigue et de favoriser le bien-être au travail et dans la vie en général. Bref, comme j’aime à dire : “La pause s’impose !”

Prendre du temps pour soi n’a rien de futile ni d’accessoire

On n’achète pas une voiture neuve tous les ans n’est-ce pas ? C’est pour cela qu’on l’entretient, qu’on la met à l’arrêt pour changer les pneus, faire la vidange, vérifier qu’il y a bien de l’eau dans le radiateur etc…

Pourquoi on appliquerait ça à notre voiture et pas à nous-même ? Je peux te garantir une chose : si tu roules à fond de 5 sans jamais t’arrêter, tu vas rapidement te retrouver sur le bord de l’autoroute en arrêt prolongé en attendant la dépanneuse.

Tu vois où je veux en venir ? Si tu n’apprends pas à recharger tes batteries, tu vas ruiner ta forme physique et morale et cela va compliquer ta relation avec tout le monde (toi-même, tes enfants, ton conjoint, tes collègues, ta famille et j’en passe…).

Pourquoi faire une pause est-il si difficile ?

Le manque de temps… une fausse bonne excuse


Je voudrais te rappeler ici une citation de Tony Robbins – un des “gurus” américains du développement personnel – qui peut paraître un peu punchy mais a le mérite de bien nous ramener à la réalité et à notre responsabilité :

“Si tu n’as pas 10 minutes, tu n’as pas de vie”

TONY ROBBINS

Si ta principale excuse pour ne pas faire pause est le manque de temps… crois-moi, je te comprends !!!! MAIS je voudrais également souligner que c’est probablement la plus grande excuse en rotin de tous les temps que l’on se donne (toi, moi, tout le monde hein, je te rassure, tu n’es pas seul.e dans cette galère) pour ne pas faire les choses que l’on ne veut pas faire.

Si tu veux en lire un peu plus là-dessus et découvrir un petit schéma qui pourrait bien changer ta vie – ou du moins ta relation au temps libre – je t’incite à lire mon article Comment arrêter de se trouver des excuses et obtenir ce que tu veux vraiment ?.

La relation entre travail et souffrance : les liaisons dangereuses

Au-delà des constantes sollicitations (à la fois des personnes qui nous entourent et de la technologie), je pense que la difficulté à faire pause, notamment dans la sphère professionnelle, a quelque chose à voir avec la conception du travail européen, qui suppose qu’il faut souffrir pour gagner son pain.

Je rappelle que ‘travail’ vient du latin ‘tripalium’ – qui est un instrument de torture. Cette conception du travail sous-entend que le plaisir, la joie et le sentiment d’accomplissement doivent être réservés à la sphère privée. En d’autres termes : je trime donc je suis ! Forcément, pratiquer la pause dans ces circonstances paraît tout sauf d’actualité, en tout cas au travail 🙂

Comment faire une pause ? 10 idées pour faire une pause en 5 à 20 minutes chrono

C’est bien connu, la nature a horreur du vide. Alors voici quelques idées toutes simples pour occuper ta pause. Bah oui elles vont peut-être te paraître un peu simplistes, mais c’est bien quand c’est simple que l’on a le plus de chance d’y arriver, n’est-ce pas.

Toutes ces propositions sont bien évidemment à adapter selon le temps que tu peux y consacrer et la réalité de ta vie personnelle et professionnelle.

  • Ne rien faire

“L’intelligence véritable agit dans le silence. Le calme est l’espace de la créativité et des solutions.”

ECKART TOLLE

Pourquoi toujours faire quelque chose, alors que l’on peut juste ne rien faire ? Malgré mon obsession de la productivité, j’ai avant toute chose envie de te dire : ne te mets pas la pression à vouloir toujours faire quelque chose… c’est le meilleur moyen de ne jamais être au repos et d’être dans une course incessante à l’efficacité et à l’optimisation.

Alors laisse-toi aller et profite de ce moment de pause pour ne rien faire et ne penser à rien. Et quand je dis ne rien faire, je dis bien ne RIEN faire ! Pas en profiter pour cocher en douce une case de sa to-do list, laisser un message à quelqu’un ou écouter un podcast pour apprendre quelque chose de nouveau.

La cerise sur le gateau avec l’art de glander, c’est que ce qui compte le plus, ce n’est pas tant le lieu dans lequel tu te trouves, mais ta capacité à ouvrir les yeux sur ce qui t’entoure. Ta disponibilité intérieure à ouvrir les yeux sur tout ce qui est beau autour de toi.

Finalement, ce qui est reposant ce n’est pas le lieu dans lequel tu te trouves, mais la gratitude. On oublie de s’arrêter tous les jours, de prendre le temps de regarder tout ce qui est beau autour de toi (oui oui, même si c’est ta cuisine équipée :)).

  • Se promener (en nature de préférence)

Sans vouloir enclencher le mode bisounours, il y a un endroit formidable pour cela : la nature. Il existe une théorie (la Théorie de l’Attention Réparatrice) qui se base sur l’idée que se promener en pleine nature à des effets réparateurs sur notre cerveau.

Des études montrent aussi que passer du temps dans la nature permet de recharger les batteries plus rapidement et de réduire la fatigue. S’exposer à l’air frais et au soleil est bénéfique pour notre corps mais aussi pour notre esprit.

Et cela peut être aussi simple que de regarder le ciel par la fenêtre. Prendre le temps de regarder les nuages passer, voir leurs formes. Sortir au square d’à côté et regarder l’arbre immense au-dessus de ta tête.

Regarder ce qu’il y a autour de nous – et en particulier la nature – nous aide à remplir nos pensées avec autre chose, à nous décentrer de nos petits soucis et de nos petits stress et puis tout d’un coup à prendre la hauteur, à respirer un bon coup… et puis le niveau de stress commence à baisser.

  • Faire la sieste : l’art de la “Power Nap”

Un excellent moyen de passer ses temps de pause est de faire des micro-siestes. Plusieurs recherches démontrent qu’une sieste même de 10 – 20 min augmenterait significativement notre capacité à être alerte et productif.

Je n’ai pas vérifié mais il paraît que dans certains pays (la Corée je crois notamment), la sieste est encouragée au bureau après le déjeuner, en mode la tête sur le clavier (j’imagine des dizaines de travailleurs se réveiller avec AZERTY marqué au fer blanc sur le front et cela me fait bien rigoler). En tout cas, j’ai toujours pensé que cela devrait être sinon obligatoire, du moins largement encouragé au bureau.

Franchement, on ne l’a pas tou.te.s vécu cette expérience de s’endormir devant son ordi – ou pire en réunion – pendant la digestion, avec la sensation douloureuse que seules des allumettes calées dans les yeux nous permettraient de garder nos paupières ouvertes ?

Certains peuvent dire que c’est difficile de faire des petites siestes… mais moi qui suis une adepte de la “Power Nap”, je pense sincèrement que c’est encore plus difficile de ne pas faire la sieste 🙂

Alors si c’est possible pour toi dans le cadre du travail (ou au moins le weekend), mets ton minuteur sur 20 minutes et c’est parti ! Ferme les yeux et fais de longues respirations. Avec un peu d’entraînement, tu trouveras que ces siestes font TEEEEELLEMENT de bien. Si tu n’as pas 20 minutes, il suffit parfois de quelques minutes pour ressourcer totalement son cerveau (aujourd’hui, il me suffit de 3 minutes où mon cerveau déconnecte vraiment pour repartir comme en quarante) !!!

  • Faire du sport

Toujours en train de culpabiliser parce que tu n’arrives pas à caler une session de sport chaque jour ? Pourquoi pas profiter de ta pause pour faire 20 pompes, squats, abdo-fessiers voire même ces si peu glamour contractions du périnée qu’on t’enseigne post-grossesse (et que tu sais que tu dois le faire si tu ne veux pas avoir à mettre des couches quand tu seras plus veille)…

Bref, fais ce que tu souhaites tant que ça te fait bouger ! Des chercheurs de l’université de Sao Paulo ont découvert que 10 min d’exercices sont suffisants pour booster notre mémoire. D’autres études ont aussi prouvé que l’exercice stimule notre créativité et notre productivité.

À ce propos, mon application yoga préférée : Down Dog (moins de 10 euros par an) qui construit des sessions totalement à la demande en te permettant littéralement de tout choisir (y compris la possibilité de sessions de moins de 5 minutes… plus d’excuse pour ne pas sortir ton tapis).

  • Dance attitude

Un autre élément génial à propos de bouger : le mouvement permet de changer ton état émotionnel (“motion changes emotion”) ! Alors franchement, c’est tout bénèf.

Danser est donc une super idée pour allier mouvement ET plaisir. Alors met le son et ambiance-toi au bureau ou dans ton salon !!! Mieux : embarque d’autres – enfants, conjoint ou collègues – dans la danse.

À ce propos, j’ai une petite Playlist Morning Challenge pour m’aider à passer en mode action dès le réveil que je suis ravie de te partager.

  • Écouter de la musique / chanter

Ça va un peu de paire avec la proposition précédente, mais écouter de la musique sans danser est aussi une option évidemment 🙂 Mon dada c’est d’écouter à fond la caisse et de chanter à tue-tête. Cela implique évidemment de bonnes conditions haha. À ce propos, il paraît d’ailleurs que notre propre voix est un des moyens les plus sûrs de s’apporter du réconfort.

  • Écrire (sans se prendre pour Victor Hugo)

Pourquoi pas profiter de la pause pour “évacuer” : coucher sur le papier toutes les idées qui t’ont traversé l’esprit dans la journée ou les pensées qui te viennent dans le moment et faire ainsi indirectement le tri, faire descendre la pression du quotidien et/ou du travail, écrire des citations motivantes, laisser filer ton imagination… À toi de choisir !

Sur le sujet de l’écriture, je te recommande l’interview de Florence Servan-Schreiber Écrire pour s’épanouir et kiffer dans le podcast Métamorphose qui rappelle : “Peu importe qu’elle soit graphique ou sur ordinateur, l’écriture permet l’épanouissement. Par un processus de synthétisation entre le cerveau et la main, nous opérons un travail de simplification et d’épuration qui donne du sens à ce que nous ressentons et traversons. Pour écrire une phrase, nous avons besoin de la comprendre. Pour la comprendre, il faut l’avoir formulée. Et pour l’avoir formulée, il faut avoir rangé ses idées.”

Son conseil si tu es sujet.te à l’angoisse de la page blanche ? “Il suffit de faire une croix dessus, au sens propre et elle devient moins taboue !” Et ouais !

  • Méditer

On ne présente plus les bénéfices de la méditation de pleine conscience. Mais oui, comme toi, je trouve cela dur. Alors se donner un petit coup de pouce en profitant de la technologie, c’est pas débile.

Au cas où tu ne la connais pas, je recommande l’application Petit Bambou dont la version gratuite contient déjà de quoi t’occuper un peu (il sera toujours temps de passer à la version payante si tu veux des programmes dédiés ou accéder aux méditations guidées par des personnes telles que Christope André etc). J’ai aussi souvent entendu parler de l’application Headspace mais je ne la pratique pas moi-même.

  • Respirer

Bien plus simple que la méditation et presque tout autant de bénéfices : la respiration, ma bonne dame !!! Et notamment la cohérence cardiaque, une pratique personnelle de la gestion du stress et des émotions qui permet d’apprendre à contrôler sa respiration afin de réguler son stress et son anxiété.

Le principe est celui d’une respiration qui équilibre : cinq secondes à l’inspiration, cinq secondes à l’expiration, soit six respirations par minute. Lorsque l’on respire six fois par minute, on est pratiquement certain d’atteindre cet état d’équilibre de cohérence cardiaque. Ce n’est pas la seule méthode, mais c’est la plus simple, car il s’agit d’une fréquence respiratoire commune à tous, d’une constante physiologique propre à l’être humain.

Là encore, on peut s’appuyer sur la technologie pour nous aider à faire pause, avec par exemple l’application Respirelax+ des Thermes Allevard. Gratuit et super facile d’utilisation, à pratiquer idéalement 3 fois par jour pendant 5 minutes.

  • Lire

« Je n’ai jamais eu de chagrin qu’une heure de lecture n’ait dissipé» écrivait Montesquieu. Et c’est tellement vrai ! Rien de tel que quelques minutes de lecture pour s’évader. En revanche, on prend idéalement quelque chose qui nous fait du bien et nous apporte du plaisir… pas le dernier rapport du GIEC, un livre de développement personnel ou de management ou la méthode Assimil pour apprendre l’italien 🙂

Quand faire une pause ?

Savoir quoi faire pendant sa pause, c’est top ! Savoir quand faire sa pause, c’est encore mieux.

Quoique tu choisisses de faire, le meilleur moment de la journée pour prendre ta pause, c’est celui que toi, tu prendras. Dans l’idéal, ça doit être un moment où tu vas être entièrement seul.e, où personne ne va venir te déranger dans tes quelques minutes pour toi.

Et dans l’idéal (bis), c’est de le pratiquer à un moment clé de ta journée, toujours le même. Ça peut être le matin ou le soir (ou les deux), avant d’arriver au travail, en arrivant au travail, ou après avoir déposé les enfants à l’école… à toi de voir ce qui marche pour toi.

Mon matin, c’est ma vie !

Pour moi, le calme n’est garanti qu’à deux moments de la journée :

  • avant que la journée (et son lot d’imprévus) ne commence vraiment
  • une fois qu’elle est terminée… mais généralement, là c’est moi aussi qui suis terminée, “finished”, lessivée 😉

Alors d’expérience, le meilleur moment pour faire pause est sans hésiter le matin 🙂 Et je vous garantis qu’au départ, je suis tout sauf du matin. Mais voici deux bonnes raisons de commencer sa journée par la pause :

  • D’abord parce que si tu ne le fais pas tout de suite, tu risques d’être emporté.e par les aléas du direct, et finalement te retrouver le soir sans avoir pris aucun moment pour toi
  • Puis parce que ton matin va teinter ta journée. Commencer par se faire du bien et par un temps pour soi permet de faire le plein d’énergie et de donner le “la” de la journée.

Un matin stressé, c’est une journée stressée ! Un matin déprimé, c’est une journée déprimée ! C’est toujours extrêmement difficile de redresser la barre au courant de la journée, si elle a mal commencé. À l’inverse, quand la journée a bien commencé, c’est beaucoup plus facile de surfer sur cette vague de bonne humeur 🙂

Je sais que pour beaucoup, cela paraît un supplice alors vraiment je le répète : le meilleur moment est celui qui est le bon pour toi ! Cependant, si tu es curieux.se d’explorer cette approche d’un réveil matinal, tu peux lire le fameux Miracle Morning : offrez-vous un supplément de vie de Hal Elrod ou Miracle Morning : le guide pratique de Laura Mabille.

Et bien glandez maintenant !!! Passer à la pause : action – réaction !

Voici pour finir quelques exercices pour t’aider à passer à l’action afin de pratiquer la pause (et accesssoirement, occuper ton temps de pause, au cas où la peur du vide te rattrape) :

  1. Liste au moins 5 activités qui te mettent en joie
  2. Passe en revue les 24 heures qui sont devant toi et note au moins 5 idées de moments où tu pourrais prendre quelques minutes de pause, sans que ce soit compliqué à organiser.
  3. Choisis un endroit qui t’inspire, aussi simple que possible : un petit chemin de campagne derrière chez toi, le square d’en bas si tu habites en ville ou juste le fauteuil de ton salon que tu vas placer en face de la fenêtre pour pouvoir regarder le ciel.

Ensuite tu mets ton minuteur sur 5 minutes et tu débranches ton téléphone. Puis tu essayes juste d’observer ce qui t’entoure (ça peut être un oiseau ou un papillon qui va passer, observer un arbre, une fleur, des nuages, n’importe quoi…).

Ça n’a (surtout) pas besoin d’être exceptionnel, je t’invite juste à te concentrer dessus. Cela va te détourner de ton stress, te remplir de gratitude pendant quelques minutes et tout simplement te faire du bien.

Et puis après, tu peux reprendre le cours de ta journée, mais avant cela je t’invite à consigner à l’écrit quelque part ce que tu auras vu, entendu, senti, ressenti et que tu n’aurais pas forcément vu, entendu, senti, ressenti si tu n’avais pas fait ces 5 minutes de VRAIE pause en conscience.

Si tu souhaites aller plus loin, essaye mon Défi GRATUIT “7 jours pour changer de lunettes” où pendant une semaine, je t’offre un exercice par jour simple et concret pour t’accompagner en 5’ chrono à te mettre en mouvement vers la vie à laquelle tu aspires, en changeant de posture et d’état d’esprit, sans pour autant envoyer tout balader. Avec pas mal d’idées concrètes à explorer pour faire pause.

Sur ce, je te souhaite une belle journée et surtout d’apprécier ta pause !

???? ???? ???? CLIQUE CI-DESSOUS POUR PARTICIPER AU DÉFI GRATUIT 7 JOURS POUR CHANGER DE LUNETTES???? ???? ????

Partager cet article

Et si l’extra n’était pas (si) loin de ton ordinaire ? Ose créer la vie *extra*ordinaire qui te ressemble !

Picture of Raphaelle Gasse (aka WanderfullRaph)

Raphaelle Gasse (aka WanderfullRaph)

Au travers de contenus inspirants gratuits, de formations en ligne et de mentorings sur mesure, j’insuffle l’énergie du mouvement et l'audace des possibles aux personnes qui rêvent de se mettre en mouvement vers la vie *extra*ordinaire à laquelle ils aspirent.

En savoir plus sur moi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *