Parc National de North Luangwa: Into the Wild

Après une halte à Mutinondo, Kapishya Hot Springs et Shiwa Ngandu, notre road-trip improvisé depuis le Parc National de South Luangwa où nous vivons nous amène tout droit (ou presque) vers le Parc National de North Luangwa, particulièrement réputé pour sa faune, son aspect sauvage et ses safaris à pied.

Zambie Parc National North Luangwa Entree

Zambie North Luangwa Ciel Chargé

Parc National de North Luangwa: Welcome to the Wild North

Sauvage, dense et spectaculaire sont les mots qui me viennent spontanément à l’esprit pour décrire ce que j’en ai vu. Large aussi, puisqu’il couvre une superficie de 4,600 km2. Situé dans la région nord de la vallée de Luangwa, il est bordé à l’ouest par l’abrupt escarpement de Muchinja et à l’est par la rivière Luangwa.

Zambie North Luangwa Savane Muchinja Escarpement

Le parc est considéré aujourd’hui comme un des derniers espaces de nature proprement sauvage de Zambie, voire d’Afrique (« True Wilderness » comme ils disent ici). Il compte de nombreuses rivières mais évolue principalement autour des courbes sinueuses de la rivière Mwaleshi, la seule source d’eau permanente qui permette aux animaux de s’abreuver durant la saison sèche.

Zambie-Riviere Mwaleshi

Zambie-Mwaleshi River

Zambie-North-Luangwa-Mwaleshi Crossing

Dire que le parc national de North Luangwa se mérite et est réservé aux enthousiastes et aficionados de la vie animale est un euphémisme!!! North Luangwa est très peu développé en comparaison de son grand frère le Parc National de South Luangwa où nous vivons. Et South Luangwa étant lui-même déjà peu développé en comparaison des parcs nationaux en Tanzanie, au Kenya, ou en Afrique du Sud, vous imaginez le tableau! C’est une expérience africaine brute et sans chichis, assez unique en son genre.

Road trip Zambie: Natural Roadblock

Road Trip North Luangwa: Passage Pont

Zambie Road Trip Panne Mecanique

Zambie North Luangwa arret

 

Parc National de Luangwa Nord: infrastructures limitées

Les routes sont rares et les camps aussi. Répartis autour de la rivière, seulement trois lodges opèrent dans le parc, et ce uniquement de juin à fin octobre puisque l’accès est très restreint (voire impossible) durant la saison des pluies.

Il est important de noter que la majeure partie du Sud du parc est une zone protégée et que le seul moyen d’y accéder est d’avoir réservé au préalable chez un des opérateurs de camps en question. A l’inverse, le Nord du parc permet aux personnes qui ont leur propre véhicule de circuler plus librement et offre même des possibilités de passer la nuit dans des campings près de la piste principale (Natwanga Community Camp Site, Chikolongo Camp Site etc), pourvu que vous ayez apporté tout ce qu’il faut pour cela.

Si vous avez quelques minutes ou que ça vous intéresse, je vous invite à lire mon article sur le plus ancien d’entre eux, Buffalo Camp, et son impayable propriétaire Mark Harvey, figure incontournable de North Luangwa.

(Voir au bas de cet article pour plus d’infos pratiques)

Zambie Parc National North Luangwa Buffalo Camp

Zambie Buffalo Camp Baignade Bushbaby

Parc National de North Luangwa: où voir les Big 5 en Zambie?

Un exemple de retour à la vie animale

Le principal attrait du parc réside dans la grande diversité de sa flore et de sa faune, notamment les fameux Big 5. Pourtant, North Luangwa revient de loin: dans les années 1970 et 1980, le braconnage y a été particulièrement sévère. La population d’éléphants à North Luangwa est passée de 24 000 à 1 200 animaux en une décennie. Et les derniers rhinos noirs ont tout simplement disparu dans les années 1980, alors que la Zambie fut longtemps l’une des plus importantes réserves au monde de rhinocéros noirs.

Zambie Parc National North Luangwa Buffalo Elephant devant escarpement Muchinja

Aujourd’hui, le parc de North Luangwa compte environ 12 000 pachydermes et surtout plus de 30 rhinos noirs, grâce notamment à la Société des Zoos de Francfort qui les a réintroduits à la fin du XXième siècle. A coup de millions investis chaque année, ils maintiennent une zone où les rhinos circulent librement sous très haute protection.

Luangwa Nord: un parc national zambien sous haute protection

C’est la raison pour laquelle il faut désormais montrer patte blanche pour sillonner la partie sud de North Luangwa avec son propre véhicule. La SZF travaille main dans la main avec ZAWA (l’office zambien de protection de la vie animale) pour protéger le parc et il est impossible de faire un game drive (safari en voiture) dans le parc sans être accompagné d’un ranger. Difficile d’obtenir des chiffres précis, mais il y en aurait près de 200 dans le parc, largement plus que dans le parc de South Luangwa pourtant deux fois plus grand (des rangers, pas des rhinos patate).

Zambie Parc National North Luangwa Panneau Rhino

Quels animaux voir à Luangwa Nord?

La vie animale est peu ou prou la même qu’à South Luangwa, à l’exception des girafes – qu’on ne voit pas ici – et des rhinocéros – qu’on ne trouve qu’ici. Mais North Luangwa est particulièrement connu pour ses larges troupeaux de buffles qui peuvent atteindre plus de 1 000 têtes et qui, par effet boomerang, attirent une large population de lions, hyènes et autres prédateurs.

On n’aura vu qu’un troupeau de buffles durant notre séjour mais je ne vais pas me plaindre car un spécimen nettement plus rare nous a littéralement bloqué la route quelques kilomètres après la barrière d’entrée du parc: un rhinocéros noir!!! C’est le tout premier que j’ai vu de ma vie et je dois avouer que ça m’a plus émue que ce que je pensais de voir cet animal si proche de l’extinction. Et puis c’est une belle bêêêête tout de même, bien puissante et trapue à défaut d’être particulièrement sexy.

Zambie Parc National North Luangwa Rhino Noir Road Block

Zambie Parc National North Luangwa Buffle

Outre buffles et rhinos, nous avons vu en moins de 48 heures quantités d’éléphants, antilopes et oiseaux en tous genres, ainsi qu’un beau léopard (pourtant plus rares qu’à South Luangwa où leur densité est exceptionnelle). Nous avons aussi vu une hyène traverser la rivière Mwaleshi de jour et sommes tombés sur des lions paresseux.

Zambie Parc National North Luangwa Elephant Crossing

Zambie Parc National North Luangwa Lions

Sundowner time à North Luangwa

Tout aussi important, nous avons également eu tout loisir de profiter de mémorables sundowners, la version africain de l’apéro. Et même si tout le monde n’était pas en mode G&T (le gin & tonic hérité des Brits et de l’époque coloniale), nous avons assisté chaque soir à des couchers de soleil spectaculaires enflammant la savane.

Zambie Parc National North Luangwa Coucher Soleil

Zambie Parc National North Luangwa Bushbaby dinner

Zambie Parc National North Luangwa Buffalo Camp Sundowner

Le tout sous haute surveillance mais avec beaucoup de sourires et de rires. Et guidés par notre chauffeur « Speedwell »… décidément, les prénoms en Zambie ça ne s’invente pas!

Zambie Parc National North Luangwa Buffalo Camp Speedwell

Zambie Parc National North Luangwa Rires

North Luangwa: le paradis du safari à pied (« Walking Safari »)

Speedwell n’a cependant pas si souvent l’occasion de conduire! En effet, la végétation est de type « Miombo Woodland » comme on trouve au Nord de l’escarpement de Muchinja (notamment à Mutinondo que nous avons quitté il y a quelques jours).

La savane y est souvent dense, ce qui veut dire que les animaux peuvent être plus difficiles à repérer et surtout qu’il y a peu de routes pour les voitures. D’où un accent mis sur les walking safaris (les safaris à pied) pratiqués par la poignée d’opérateurs autorisés dans le parc.

Zambie Parc National North Luangwa Walking Safari Buffalo Camp

Zambie Parc National North Luangwa Safari a pied

Zambie Parc National North Luangwa Walsking Safari Traversee Mwaleshi

 

Le safari à pied: une autre manière de voir et ressentir

Un safari à pied ? Cela peut paraître déraisonnable (pour les plus peureux) ou moins spectaculaire (pour les amateurs de grosses bêtes) que les game drive (les safaris en voiture). En effet, on s’arrête plus souvent sur les traces ou déjections d’animaux qu’on ne tombe nez à nez avec des lions.

Mais en safari à pied, on apprécie différemment la nature, ses couleurs, ses odeurs et ses sons incomparables. On apprend des tonnes de choses sur la faune et la flore qui peuvent se révéler fort utiles en mode camping ou survie.

Zambie Parc National North Luangwa Buffalo Camp 15

Zambie Parc National North Luangwa Arbre

Zambie Parc National North Luangwa Arbre a Fleurs

Zambie Parc National North Luangwa Arbre solitaire

Zambie Parc National North Luangwa Gueule de Crocodile

Et surtout, c’est une expérience beaucoup plus rare et qui peut s’avérer bien plus riche en sensations. Si durant un safari à pied vous avez la chance de tomber sur un animal de près, quel qu’il soit, c’est réellement plus palpitant et excitant (dans le sens du coeur qui s’emballe) qu’en étant confortablement assis dans une voiture, aussi ouverte soit elle.

Croyez-moi: j’ai ressenti des sensations beaucoup plus fortes à pied quand un hippopotame est sorti de l’eau à 100 mètres de nous qu’en voiture ouverte avec des lionnes en quête d’ombre qui se prélassaient sous ma portière.

A défaut de croiser les lions, nous sommes tombés sur ce qu’il restait de leur dernière proie: la colonne vertébrale d’un zèbre! )n les avait bien entendu faire un ramdam pas possible avec les hyènes toute la nuit dernière, maintenant on sait pourquoi 🙂

Zambie Parc National North Luangwa Proie Zebre

 

Safaris à pied ou en voiture ? Les deux mon général !

En vrai, walking safari ou game drive? Les deux sont extra et complémentaires, donc si vous avez la chance de pouvoir faire un jour un safari à pied, sautez sur l’occasion et dans vos chaussures de rando.

Le prochain sur ma liste de souhait désormais: le safari à cheval (mais bon, il va falloir que je pratique un peu l’équitation d’abord haha).

 

INFOS PRATIQUES SUR LE PARC DE LUANGWA NORD:

Comment se rendre dans le Parc National de North Luangwa ?

Le parc n’est facilement accessible que de juin à fin octobre, via un petit avion (opéré par Remote Africa) ou par la route.

Depuis Kapishya Hot Springs, compter environ 5 heures pour faire les 160 kms qui vous mèneront jusqu’a Buffalo Camp (plutôt 4 heures si vous partez de Shiwa Ngandu ou Mpika).

Depuis le Parc National de South Luangwa, compter 8-9 heures minimum quand la route est bonne. Mais je vous recommande vivement de couper le trajet en vous arrêtant dans le Parc National de Luambe et de séjourner une nuit – ou mieux: plusieurs – à Luambe Camp.

Où loger dans le Parc National de North Luangwa ?

Le nord du parc permet aux personnes qui ont leur propre véhicule de circuler assez librement et offre des possibilités de passer la nuit dans des campings près de la piste principale (Natwanga Community Camp Site, Chikolongo Camp Site etc), pourvu que vous ayez apporté tout ce qu’il faut pour cela.

Dans la zone protégée (le sud du parc), il faut avoir réservé préalablement chez l’un des 3 opérateurs répartis autour de la rivière Mwaleshi. Nous avons séjourné à Buffalo Camp, le premier camp historique de Luangwa Nord et le plus abordable. Simple et relativement spartiate, il présente l’avantage d’être ouvert aux enfants et aux self drives. Et si vous avez la chance d’y séjourner en même temps que son propriétaire Mark Harvey, l’ambiance sera garantie (lire mon billet sur Buffalo Camp et Mark Harvey ici).

Pour un séjour haut de gamme, adressez-vous sans hésiter à Remote Africa qui gère Mwaleshi Camp.

Comment organiser un voyage en Zambie ?

En solo, en couple ou en famille, vous rêvez de découvrir la Zambie (et ses voisins potentiellement) mais ne savez pas par où commencer ? Ou alors vous souhaitez tout particulièrement organiser un périple dans le Nord de la Zambie ? Je vis en Zambie et peux vous aider à organiser un séjour aux petits oignons et/ou vous mettre en contact avec les bonnes personnes pour le faire. 

L’aventure commence peut-être ici même: il suffit de menvoyer un petit bristol électronique pour me parler de vos envies. Pour cela, rien de plus simple: cliquez ici.

7 commentaires

  • olouette dit :

    Chere Raph, quel plaisir de voyager avec vous, et d’apprendre plein de choses, avec des images superbes. Je ne me sens pas prête cependant pour le safari à pied, mais j’ai adoré le faire en mots et images. Merci pour ton partage, et merci aussi de nous montrer comment le petit Lion Noah grandit! Des baisers pour vous trois.

  • Béné dit :

    coucou raph
    trop bon de lire ton article! merci pour ce partage qui m’a permis de revivre un peu le notre au kenya fin aout. le kenya plus dense hélas que la zambie mais grâce à notre super chauffeur hyper malin nous a permis d’éviter la foule chinoise en quête de selfies agglutinée sur les bigs five, et surtout je garde à mon tour un souvenir incroyable de notre safari à bicyclette comme tu dis une autre manière de découvrir et vivre avec la nature pour de bon! admirer zèbre, girafe, buffles (pas trop près et toujours le pied sur la pédale!) en vélo est top même les phacochères deviennent presque ravissants!

  • AMICE dit :

    Bonjour Raphaëlle
    Je viens de tomber sur ton post… et découvrir l’arrivée de Noah et son aventure Malouine ! Habitant à 300 m de l’hôpital, je regrette de ne pas avoir pu t’aider quelque peu.
    Bravo en tout cas pour ces belles aventures familiales.
    N’hésite pas à me contacter quand tu feras découvrir son lieu de naissance à ton petit Lion.
    benjamin

    • Raphaelle dit :

      Coucou Benjamin, n’est-ce pas un hasard incroyable en effet ? Quand nous sommes (enfin) sortis pour de vrai de l’hopital et avons pris la route vers St Cast, nous sommes passes a deux pas de la rocade de Beaumanoir et je me suis rappelee seulement a ce moment-la que c’est ici qu’etait le siege social haha. J’espere que tout va bien !

  • delphine Darmon dit :

    Quelle chance tu as, belle douce, de vivre l’Afrique au jour le jour ! Tes textes et tes images nous font voyager avec toi. Grand bonheur ! J’imagine combien tu dois te pincer tous les jours de realiser la beaute dont tu es entouree et dans laquelle tu fais grandir ton loulou…

N'hésite pas à laisser un commentaire (surtout s'il est sympa), donner ton avis, partager tes infos etc