Family Day à Tribal Textiles South Luangwa

Family Day a Tribal Textiles South Luangwa

Tribal Textiles South Luangwa: une entreprise où il fait bon travailler

Tribal Textiles est la raison pour laquelle j’ai posé mon baluchon à South Luangwa en février 2016. Initialement, c’était pour trois à six mois… je tire sur la fin de ma quatrième année! Décidément, je suis une grosse star en matière de planification 🙂 En attendant, j’ai la chance de travailler pour une durée indéterminée pour une petite entreprise sociale qui déchire et a un vaste impact sur la vallée de South Luangwa où nous sommes situés.

« Tribal » – comme tout le monde nous appelle ici – existe depuis 28 ans et produit des textiles de maison super beaux dessinés et peints à la main par de talentueux artisans qui ont toujours le sourire. J’habite dans une charmante petite maison au milieu de la nature et des animaux à un kilomètre de là où je travaille et à 20 kms de la porte d’entrée du parc de South Luangwa, un des plus beaux parcs de safari au monde.

Quand je vais ou reviens du travail à pied, tout le monde me salue, me sourit et m’appelle par mon petit nom (ou me demande quel est mon petit nom). Et quand j’arrive au travail, la musique résonne à fond la caisse dans l’atelier… c’est notre marque de fabrique.

Tribal Textiles pillars entrance

Alors oui,  il y a des moments de l’année où il y a plein de bêêêêêêêêtes, on n’a pas toujours l’électricité, je n’ai pas de vitres à mes fenêtres (seulement des moustiquaires) ni le salaire d’un banquier londonien. Mais travailler pour une boîte exemplaire qui produit de belles choses faites par des gens qui savent encore ce que c’est que sourire et pour qui il est essentiel de se saluer le matin, ça vaut tous les comptes en banque bien garnis du monde, isn’t it ?…. Enfin, en tout cas pour moi!

Tribal Textiles Scraping Stella

Tribal Textiles Mixing Paint

Tribal Textiles est un des plus gros employeurs de la vallée de South Luangwa, un endroit où les emplois ne sont pas pléthores. Je rappelle que le taux de chômage moyen en Zambie est de 80% environ et que la plupart des gens font de l’auto-subsistance ou vivent grâce à un membre de leur famille plus ou moins proche qui a la chance d’avoir un emploi (lire mon article One Zambia, One Nation pour un peu de background sur la Zambie).

Chaque employé ayant en moyenne dix dépendants, nous avons un impact sur environ mille personnes. Non contents de fournir des emplois 9 mois par an (pendant la saison des pluies, nos artisans sont occupés à planter et faire pousser leurs champs), nous donnons du travail d’une manière vraiment équitable et sommes investis dans de nombreux projets liés à la communauté ou la protection des animaux localement.

 

Festivités à Tribal Textiles South Luangwa: bienvenue au Family Day 2019

Mais ce n’est pas ce dont je voulais parler aujourd’hui. Je voulais juste partager avec vous une petite vidéo que j’ai faite il y a quelques semaines à l’occasion du FAMILY DAY à Tribal Textiles. C’est un RDV annuel super convivial où nous accueillons nos employés et leurs familles pour un déjeuner festif plein de rires et de danses.

Chacun vient avec trois membres de sa famille pour partager un gros repas, montrer leur lieu de travail et faire une petite oeuvre d’art collective, qui implique généralement beaucoup de mains ou de pouces plongés dans la peinture.

Family Day painting

Christine Main Bleue

Comme toute célébration en Zambie, le Family Day est une affaire dont l‘organisation est traitée avec le plus grand sérieux. Il y a des comités, des sous-comités, et un paquet de réunions, calculs et conciliabules en tous genres pour rendre tout le monde heureux. Comme chaque année, nous laissons à nos employés les rênes de l’organisation et comme d’habitude, tout le monde a bien mangé, chaloupé des hanches et passé un super moment.

600 oeufs, 22 poulets, 35 choux, 25 kgs de riz et 10 kgs de tomates: c’est ce qu’il a fallu pour nourrir nos 300 invités cette année. On n’a pas compté le nombre d’heures passées en cuisine pour éplucher, découper et cuire mais croyez-moi, c’est une fine équipe de dames qui s’y collent chaque année et ça pouffe beaucoup dans la cuisine ouverte de Tribal où Agnes s’affaire tous les jours de très bon matin.

Family Day Cooking

Cette année, Chief Mnkhanya nous a même fait l’honneur de sa présence. C’est l’un des chefs de la région de South Luangwa et celui sur les terres duquel l’atelier et la boutique de Tribal Textiles se situent. Il a eu la clairvoyance il y a près de vingt ans d’offrir cette terre à notre fondatrice Gillie – qui cherchait alors à se rapprocher du parc de South Luangwa alors qu’elle opérait avec une poignée de villageois depuis le parc de North Luangwa extrêmement isolé à plus de 10 heures de route. Chacun de nos employés vit dans son royaume et est son sujet… et Chief Mnkhanya a toujours eu à coeur de favoriser les emplois pour ses sujets.

Il a été accueilli par des danseurs de la cérémonie traditionnelle de Malaila, célébrée chaque année par le peuple Kunda de notre région. Au son des tambours, les danseurs lui ont fait la  Ndongwe danse, qui implique hommes et femmes et une bonne dose d’agitation du popotin.

Zambie South Luangwa Tribal Textiles Family Day

Traditionnellement en Zambie, lorsqu’une troupe danse, les membres de la foule sont invités à se joindre. Les danseurs disposent un panier en osier au milieu de la « piste » et les spectateurs offrent une petite donation qu’ils déposent avec plus ou moins de grâce dans le panier. Autant dire que chaque membre de Tribal Textiles s’est fait chaleureusement applaudir et encourager, même si le déhanché était loin d’être aussi qualitatif que celui des danseurs de Malaila.

Family Day Raph Dancing

Pour en savoir plus sur Tribal Textiles ou découvrir nos produits, visitez notre site web. En plus je viens de le refaire dis donc alors je suis preneuse de vos retours. Vous pouvez même craquer pour nos textiles, on livre partout dans le monde, si si c’est vrai!!

www.tribaltextiles.co.zm

8 commentaires

  • Antoine Boulin dit :

    On voit un petit Lion a la fin de la vidéo, c’est bien lui??

  • Sandrine dit :

    Dément, on s’y croirait ! Longue vie à Tribal Textiles

    • Raphaelle dit :

      Carrement !!!! On fait ce qu’on peut pour developper Tribal Textiles ma bonne dame. Mais le bouche a oreille (ou brousse tam tam en version africaine) c’est bien aussi, on compte sur vous les amis 🙂

  • Fred Viot dit :

    J’ai eu la reponse a mes questions dans les commentaires (quel est ton petit nom? Est-ce Noah sur la Video?) sauf une: Ou en es tu niveau danse locale (video!)?
    Merci encore de nous partager des morceaux de ta vie en Zambie

    • Raphaelle dit :

      Haha je vois que tu lis jusqu’au bout, bueno bueno Frederic Viot! Niveau danse locale comme tu peux voir sur la photo c’est pas encore ca 🙁 Mes annees de voyage dans tous les coins du monde ne semblent malheureusement pas avoir influence positivement mon sens du mouvement, autrement que geographique !

  • Jean Vander Elst dit :

    Hé, coucou Ahmake Noah (en flamand de Louvain,… ».ah make de Noah »…veut dire « ha, la maman de Noah »…comme quoi toutes le langues se ressemblent ! ou presque.
    Que j’ai bon de te lire, de te sentir tellement a ta juste place là où tu es…
    Merci pour ton partage de cette belle énergie de rires, de danses, d’humanité…vous tenez le bon bout!
    …et craquant de voir ton petit lion!
    toujours aussi fier d’avoir une filleule comme toi.

N'hésite pas à laisser un commentaire (surtout s'il est sympa), donner ton avis, partager tes infos etc