MALAWI : Le jour où j’ai commencé à travailler pour une agence de voyage

On change les (bonnes?) habitudes

Une fois n’est pas coutume : ce soir, c’est décidé, je fais un billet court. Du moins, je le tente… Une sorte de mise en bouche pour celui qui suivra demain si tout va bien. Pas un vol long courrier, en somme, plutôt un vol de transit. Profitez-en, car ça risque d’être peu fréquent ici compte tenu de mon problème récurrent de logorrhée verbale autant qu’écrite. Comme dirait mon Papa : « c’est incroyable ta capacité à pisser de la copie ».

Une fois de plus donc, j’étais partie pour mettre une chiée d’infos dans un seul mail (oh, la magnifique métaphore filée scatologique où l’on parle transit, pipi et caca en moins de trois phrases !!! Comme quoi, être littéraire, c’est comme Sega : parfois, c’est plus fort que toi !!!). Avant de réaliser que j’allais comme toujours mélanger tout et son contraire. Je sais, ça son charme et vous commenciez à peine à vous y faire. Mais ce soir, je tente le tout pour le tout, le post de moins de 1000 mots ! Au pire, vous resterez teeeeeellement sur votre faim que vous me supplierez de revenir à des posts à rallonge avec moultes digressions.

Ce soir donc, je vous emmène au Malawi. Pas de panique les amis, j’entends déjà vos protestations (mais euh, pourquoi ? Tu nous avais promis un article sur l’éducation des filles en Zambie, un portrait des blancs locaux, tout ça tout ça). Je reviendrai très bientôt avec d’autres posts sur la Zambie, j’ai encore plein de choses à vous raconter. Mais je voulais juste faire un petit point avec vous sur où que je suis, quoi que je fais et dans quel état j’erre. Et aussi partager dès demain une nouvelle vidéo qui se déroule au Malawi, qu’il me faut bien introduire d’une manière ou d’une autre.

 

Mais c’est où encore le Malawi boudiou ?

Le Malawi, c’est un petit pays de 118 000 m2 et de 16 millions d’habitants, frontalier avec la Zambie, la Tanzanie et le Mozambique. Comme vous pouvez le constater sur la carte ci-dessous, une immense partie du pays est constituée du lac Malawi, le troisième lac le plus profond d’Afrique. Voilà, les présentations étant faites, on peut continuer.

Malawi carte 2

Ma nouvelle mission, ça s’est passé peu ou prou comme suit….

J’étais donc en Zambie entrain de travailler sur le montage de mon film pour School Club Zambia, quand j’ai réalisé que dans moins de deux semaines j’aurai terminé et qu’il me faudrait bientôt quitter ces lieux et ces personnes si attachantes.

Comme je vous l’expliquais dans mon post avant le départ, je ne suis pas venue en Afrique pour faire du tourisme « classique », mais pour tenter de nouvelles expériences et me professionnaliser sur de nouveaux aspects – notamment la réalisation et le montage vidéo – tout en découvrant de nouveaux lieux et cultures, puisque le voyage est définitivement un élément moteur dans ma vie.

J’avais en tête d’aller au Malawi après la Zambie, car c’est un pays peu touristique – j’adooooore les endroits peu touristiques – et qui a la réputation d’être le « warm heart of Africa ». Il me fallait donc aller voir ça de plus près et trouver une ou plusieurs missions qui me permettraient d’y rester un certain temps. J’avais vu quelques semaines plus tôt passer plusieurs annonces au Malawi sur mon site préféré Escape the City et j’ai envoyé deux-trois mails bien sentis comme je sais si bien les faire quand je m’y mets. Une des grosses agences de voyage sur place – Malawian Style, qui travaille essentiellement au Malawi, en Zambie et au Mozambique – cherchait notamment quelqu’un pour l’accompagner sur des problématiques marketing, web et de la traduction en français et portugais.

Le lendemain on me répond que j’ai un profil super intéressant blablabla. S’en suivent le surlendemain 30 minutes de conversation WhatsApp avec le fondateur, qui est chaud patate pour que je vienne travailler avec eux pour une semaine, un mois, un an, selon que je m’y plais ou pas… Je termine la conversation en disant que dois d’abord finir une vidéo que je tourne ici en Zambie puis compte visiter le parc de South Luangwa (superbes safaris à l’Est de la Zambie) avant de rejoindre le Malawi…

Mais d’ailleurs… maintenant que j’y pense… tu n’aurais pas par hasard un groupe qui serait à South Luangwa d’ici 2-3 semaines ? Comme ça, je me greffe dans une de tes voitures qui repart vers le Malawi (rapport au fait que je suis chargée comme un mulet avec mon matos et que les transports en commun sont un peu compliqués à gérer) ?
Ah mais oui, bien sûr, me dit-il… mais tant que tu es là-bas, tu ne voudrais pas faire des vidéos pour nous sur le parc, la vie animale etc ??? Je pourrais faire en sorte que tu loges dans plein de lodges avec lesquels on bosse, comme ça tu peux faire une couverture photo / vidéo du parc et des hôtels ? On a un groupe qui repart le 20 août et enchaîne vers le Mont Mulanje (une magnifique zone de rando dans le Sud du Malawi où j’avais envie d’aller de toute façon, sans savoir pour autant comment m’y rendre puisque c’est un peu compliqué d’accès quand on a 32 kgs sur le dos) pour lequel ce serait bien d’avoir une petite vidéo ?

 

La suite de l’histoire

Mmmmh, laisse-moi réfléchir (NDLR : environ 3 secondes). Ecouuuute, si tu insistes vraiment, je dois bien pouvoir faire ça pour te dépanner 🙂 !

Et PAF… me voilà 15 jours plus tard à écumer le parc de South Luangwa en long en large et en travers, voir des animaux à tire l’arigot et loger chaque jour dans un hôtel différent, parfois des bush camp incroyables à 800$ la nuit par personne (ce sera l’objet d’un autre post sur ce très beau parc, mais ne vendons pas la peau du lion avant de l’avoir vu de près) !

Lion

Et PIF… une semaine plus tard encore, je pars à l’ascension du Mont Mulanje avec un groupe d’anglo-saxons fort sympathiques (ça, ce sera le post de demain).

Mount Mulanje

Et POUF (ou plutôt PLOUF)… encore une semaine plus tard, j’ai les pieds au bord du lac Malawi dans un lodge détenu par l’agence, pour pouvoir bosser tranquillement sur le montage des vidéos et la préparation d’autres à venir.

IMG_4588

Et voilà, promesse (presque) tenue : un post de 1040 mots !!! Je progresse graaaave 🙂

Twanana M’mawa (« à demain » en chichewa, la langue du Malawi).

Et pour aller plus loin, découvrez toutes mes vidéos au Malawi en cliquant sur ce lien.

6 commentaires

N'hésite pas à laisser un commentaire (surtout s'il est sympa), donner ton avis, partager tes infos etc